Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 09:15

Churchill.jpgFin avril 2013, le journal suisse La Tribune de Genève a publié les résultats d’un intéressante enquête menée par PwC auprès de 1300 patrons de sociétés.

 

Une des questions était de savoir qui ils admiraient le plus. ET vous, qui admirez-vous ?

 

Avant de vous révéler le « vainqueur », voici quelques suggestions et catégories :

 

 

Les réformateurs (Thatcher, Jack Welch)

Les Guerriers (Churchill, Napoléon, Alexandre le Grand)

Les pacificateurs (Gandhi, Mandela)

Les innovateurs (Gates,  Jobs)

Les consensuels (Clinton)

 

Et le gagnant est… Winston Churchill  (catégorie  des guerriers) suivi de Steve Jobs (innovateur), Mahatma Gandhi et Nelson Mandela (pacificateurs) à qui nous souhaitons par cette occasion un prompt rétablissement.

 

Un classement en fin de compte assez réparti parmi lesdites catégories.

 

Pour quelques détails de plus, suivez ce lien : link

Repost 0
costmasters-blog.com - dans gestion
commenter cet article
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 09:46

20120217152619-beci member rgb hrDes questions internationales, commerciales, juridiques, fiscales, sociales ou stratégiques ? Un problème avec une administration ?

 

Beci, la Chambre de Commerce et d'industrie de Bruxelles   organise la 4e édition de "La semaine de la PME", 5 jours de conseils non stop et gratuits destinés aux chefs d'entreprise et aux indépendants.

 

Cette année, Costmasters sera le partenaire comptable et fiscal pour la journée sur ces thèmes qui se déroulera le vendredi 21 juin.

 

Pour plus d'informations ou prendre rendez-vous, dirigez-vous sur le site de BECI: link

 

 

Repost 0
costmasters-blog.com - dans gestion
commenter cet article
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 21:42

Janvier reste le mois idéal pour analyser la performance de votre enterprise : le début de l'année sociael de la plupart des sociétés, c'est un bon moment pour mettre en place les mesures qui favoriseront sa croissance, sa réussite et lui feront dépasser ses objectifs. Les défis auxquels les entreprises font face sont tellement grands qu'ils valent bien une gestion structurée. Voici donc les 6 actions à entreprendre dès aujourd'hui :

  

  1. Définssez  la stratégie de croissance que vous allez privilégier. Dans la vidéo d'une minute que je vous suggère de regarder, vous prendrez connaissance des seules 4 stratégies de croissance: augmenter vosventes, le nombre de transactions, la valeur de chaque transaction et l'efficacité interne link .
  2. Pensez aux logiciels opérationnels que vosu utilisez : répondent-ils à tous vos besoins, favorisent-ils la gestion de tous vos contacts commerciaux et de prester de bons services ? Demandez-vous comment le support informatique pourrait améliorer l'efficacité des flux de gestion et financiers. Si certains logiciels sont très onéreux, il arrive aussi souvent que d'autres à bon marché vous apportent des améliorations
  3. Rencontrez votre banquier de référence et faites le point avec lui : demandez lui comment il voit votre entreprise, si la banque pourrait s'inscrire dans l'accompagnement de vos projets. Nous savons tous que le crédit est plus difficile pour les PME. Avec les règles de Bâle 3, il est probable que les vis du crédit se resserrent. Que vous prévoyez d'avoir besoin de plus de crédit ou non, ne négligez pas cette réunion.
  4. Vous avez certainenment créé votre entreprise pour faire du bénéfice. En ce cas il est important d'évaluer sa performance en 2012. Où avez-vous été meilleur et moins bon, dans les ventes, les achats, la gestion des frais généraux... ? Faites cette analyse avec vos proches conseillers si vous jugez qu'ils seront utiles.
  5. Faites une prévision de vos charges sociales et fiscales et posez-vosu els questions de savoir si et comment vous pourriez les réduire. Allez-vous chercher tous les subsides, toutes les primes et niches fiscales possibles ? Prévoyez dès à présent les mesures que vosu pourrez prendre ou non tout au long de l'année.  Et n' oubliez pas vos finances et fiscalité personnelles.  
  6. Agissez dès à présent pour renforcer votre PME, soyez prêt à affronter les difficultés annoncées pour 2013. Ecartez-vous du quotidien, prenez du recul pour faire le point. Le temps que vous aurez consacré pour le faire ne sera pas perdu mais très certainement très rentable.

Si vous avez des questions sur ce programme d'actions, n'hésitez pas à nous contacter.

 

             

Repost 0
costmasters-blog.com - dans gestion
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 09:21

C’est fort curieusement que cette mesure fédérale prise il y a 6 semaines reste discrète : toutes les premières embauches des entreprises depuis le 1er octobre 2012 bénéficient d’un allègement des charges sociales. Et l’on sait fort bien que le coût du travail est un gros point faible de la Belgique.

 

Le gouvernement a aussi cette mesure avec effet rétroactif (à partir de janvier 2013) : les 9 prochains trimestres d’embauches réalisées à partir de janvier 2012 bénéficieront de la nouvelle mesure.  

 

A combien s’élèvera la réduction ? A 6.000 euros la première année, 4.000 la deuxième et 1.600 la troisième année du premier emploi. Pour le deuxième emploi, elle sera de 4.000 euros la première année et 1.600 euros les deux suivantes. Idem pour le 3ème emploi les deux premières années (plus de réduction ensuite).

 

Il nous faut aussi rappeler ici qu’en Région wallonne, les entreprises peuvent bénéficier d’incitants fiscaux à l’emploi allant jusque 10.000 euros la première année, même et encore majorés si l’employé fait partie d’une population ciblée.

 

Cette mesure va dans les bon sens pour aider les entreprises à se développer. Espérons que le conclave budgétaire actuellement en cours, ne les pénalisera pas et les encouragera encore plus à croître.

Repost 0
costmasters-blog.com - dans gestion
commenter cet article
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 10:00

caisse-horeca.jpgNous apprenons à l'instant que l'obligation pour les restaurants, de se doter d'une caisse enregistreuse dotée d'une puce électronique que le ministère des finances aurait fournie, a été retirée il y  4 jours par l'administration de la TVA.

 

 

Décision TVA, n° E.T.123.159, dd. 26.10.2012

Le système de caisse enregistreuse dans le secteur horeca

Par cette décision, la circulaire E.T.122.682 (AGFisc. N° 22/2012) du 1erjuin 2012 relative au système de caisse enregistreuse dans le secteur horeca, en exécution de l'arrêté royal du 30 décembre 2009, est retirée avec effet rétroactif.

 

Repost 0
costmasters-blog.com - dans gestion
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 12:50

imagesCA3QYRFO.jpg 

 

C'est depuis hier 1er octobre 2012 qu'entre en vigueur la réduction des charges sociales pesant sur les 3 premiers employés des entreprises.

 

   

 

 

 

 

Si le dispositif est valable à partir de ce trimestre, des dispositions trnasitoires sont prévues pour les emplois créés depuis le début de cette année.

 

La réduction de charges est forfaitaire, dégressive et valable durant 13 trimestres. Elle se calcule comme suit :

 

pour le premier engagement, elle sera de 1.500 euros durant les 5 premiers trimestres, .000 euros pendant les 4 trimestres suivants et  400 euros durant les 4 derniers trimestres.

Pour le deuxième travailleur, il s’agit de 1000 euros durant les 5 premiers trimestres et de 400 euros pendant les 8 trimestres suivants.

Enfin, pour le troisième emploi, cela correspond à 1000 euros durant les 5 premiers trimestres et à 400 euros durant les 4 trimestres suivants.

 

Reste à savoir quel sera l'impact de ces réduction sur le moral des entrepreneurs et leur capacité financière à engager car, d'un autre côté, les prélèvements de l'Etat augmentent et les prochains mois risquent bien d'encore nous apporter de mauvaises nouvelles. 

Repost 0
costmasters-blog.com - dans gestion
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 16:40

La Cour Européenne de Justice vient de créer  la panique dans les entreprises en rendant une décision permettant aux salariés qui tombent malades  durant leurs congés de récupérer les jours « perdus » suite à leur maladie.

 

photo-steve-job.jpgEn Belgique, la réglementation dit que si un employé du secteur privé tombe malade avant le début de ses congés, ceux-ci sont reportés. L’employé conserve alors son droit aux jours de vacances  qu’il aurait pris à ce moment-là.

 

La  Cour Européenne de Justice estime qu’un travailleur qui tombe malade à la veille de ses congés ou pendant ceux-ci peut les récupérer. Elle insiste sur le fait que les quatre semaines de congés annuels ont pour but de se reposer et se divertir, or si la maladie intervient durant ce congé, le travailleur n’est plus en mesure de profiter de son temps libre.

 

De prime abord, cela pourrait avoir une incidence très négative aux niveaux de l’organisation et des coûts des entreprises. Mais rassurons-nous quelque peu : selon certains spécialistes,  on ne devrait pas constater de réel changement en Belgique car l’interaction entre cet arrêt européen et la législation belge reste assez floue.

 

Si un cas de maladie vient à se produire avant ou pendant les vacances d’un employé, deux cas de figure se présentent :

  • Soit l’employé informe son employeur de l’arrêt de la Cour Européenne de Justice en demandant le report de ces congés, et l’employeur accepte.
  •  Soit l’employeur refuse et l’employé pourrait alors se retourner vers le tribunal pour faire valoir ses droits.

 

En conséquence, la Belgique devra adapter sa réglementation sociale à l’arrêt de la C.E.J. afin de clarifier la situation et d’éviter des sanctions de l’Europe.

 

La grande crainte des employeurs est bien entendu la multiplication des abus : comment vérifier qu’un employé en vacance à l’étranger est bel et bien malade et dans l’incapacité de se reposer, et non qu’il souhaite simplement prolonger ses vacances « aux frais de la princesse » ?

 

Enfin, voici le règlement déjà d’application dans les services publics fédéraux : un fonctionnaire qui tombe malade durant ses vacances dans un pays pas trop éloigné doit avertir sa hiérarchie puis présenter un certificat médical et se soumettre dans les plus brefs délais à un contrôle médical. Il doit donc revenir en Belgique rapidement. S’il est gravement malade rendant son déplacement impossible, il doit le justifier. S’il revient sans motif valable, il risque des sanctions fortes.

 

La clef pour éviter les abus est donc que le législateur et les employeurs fixent des règles strictes et claires. Quant aux indépendants et patrons d'entreprises, rien ne change pour eux: les jours de maladie restent impayés dans la très grande majorité des cas.

Repost 0
costmasters-blog.com - dans gestion
commenter cet article
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 17:37

 

tva.jpg

Un jugement récent nous offre l'occasion de vous rappeler que les dirigeants d'entreprises peuvent être tenus responsables des obligations que leur société n'a pas respectées, notamment en matière de TVA...  

 

 

 

Les faits

       

Les deux administrateurs d'une société anonyme n'avaient rien fait pour payer lla TVA due, au moins deux fois durant un an. Il était donc question d’un non-paiement répété d’une dette d’impôt par la société, en application du Code de la TVA (article 93undeciesC, § 2).

 

 

La responsabilité

 

Les deux administrateurs étaient en charge de la société et de sa gestion journalière. De ce fait, il a semblé évident au Tribunal  que le non paiement de la dette découlait d’une faute de l'un ou des deux administrateurs et que, dès lors, ils pouvaient en être tenus pour responsables.

 

 

Que doivent faire les administrateurs de société ?

     

Pour ne pas être tenus pour responsables, ils doivent démontrer que le non-paiement de la dette n'a pas d'oirigine fautive dans leur chef, que c'est par exemple  la conséquence de difficultés financières que la société a connues et qui ont donné  généré la procédure de faillite de la société. Il pourrait s'agir par exemple de créances perdues, de pertesd e clietns importants... Ils doivent donc constituer un dossier justificatif. Dans le cas cont(riare, leur responsabilité solidaire peut être engagée. 

 

 

 

Repost 0
costmasters-blog.com - dans gestion
commenter cet article
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 11:04

Liquidation.jpg

 

Jusqu’à présent, dissoudre et liquider une société impliquait de suivre une procédure très lourde et souvent longue. Le Parlement ayant voté le 19/03/12 une loi simplifiant le dispositif, il ne faut dorénavant plus passer qu’une seule fois chez un notaire. Quels sont les conditions, avantages et inconvénients de cette réforme ?

 

Auparavant, la procédure de dissolution d’une société belge pouvait durer jusqu’à 5 ou 6 mois ; la nouvelle loi allègera sans aucun doute cette lourdeur. Cependant, l’ancien dispositif n’est pas supprimé. Il reste en effet possible de choisir entre la procédure longue et la procédure courte.

Les conditions d’application de la procédure « courte »:

 

Pour appliquer la procédure courte de dissolution/liquidation, quatre conditions doivent être remplies :

  • Aucun liquidateur ne doit être désigné ;
  • la société ne présente pas de dettes, en application de l’art. 184 du Code des Sociétés ;
  • tous les actionnaires doivent être présents ou représentés lors de l'assemblée générale extraordinaire ;
  • la décision doit être prise à l'unanimité des voix présentes à cette assemblée générale extraordinaire.

Ses avantages…

 

Cette réforme constitue une avancée importante et présente de nombreux avantages :

  • Tout d’abord, simplifier la vie des entreprises belges
  • Ensuite, éliminer promptement les sociétés dites "zombies"
  • Finalement, rassurer les investisseurs étrangers sur l’allègement des démarches

… et ses inconvénients

 

Malgré ses nombreux avantages, cette réforme fait toutefois l’objet de certaines critiques, notamment son manque de rigueur sur certains points ainsi que le risque qu’elle soit utilisée à mauvais escient. Rappelons à cet égard qu’il incombe aux dirigeants de respecter l'objet social de la société ainsi que les règles en vigueur  et de tout faire pour garantir la continuité des activités.

 

Repost 0
costmasters-blog.com - dans gestion
commenter cet article
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 17:48

 

 

 

shutterstock_3298684.jpgC'est le jeudi 16 février de 8h30 à 10h00 que Costmasters organise un petit-déjeuner au cours duquel nous présenterons les mesures fiscales applicables dès cette année.

 

Nous aborderons notamment les thèmes suivants durant cette formation:

 

  • Que faire de votre véhicule de société ?
  • Quels  revenus mobiliers sont soumis à 21 ou 25% de précompte. Quand faut-il les déclarer ?
  • Le précompte mobilier reste-t-il libératoire ?
  • Quels sonbt les changements relatifs à la pension ?
  • ...

Pour connaître les modalités pratiques de participation à cette formation, adressez-nous un email à info@costmasters.com et nous vous répondrons volontiers.

Repost 0
costmasters-blog.com - dans gestion
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Costmasters
  • Le blog de Costmasters
  • : comptabilité, fiscalité, conseils en organisation d'entreprises
  • Contact

Recherche