Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

1.       Connaître les grandes bases des flux financiers et les particularités de son entreprise. Nombreux sont les patrons de petites entreprises qui ignorent les mécanismes du cash flow.  Il faut demander à son (expert) comptable de préparer les états financiers et prendre le temps d’en discuter. 

  

2.       Avoir un budget de trésorerie. Chaque dirigeant d’entreprise doit consacrer un minimum de temps pour évaluer la meilleure hypothèse de rentrées et sorties financières. 

 

3.       Réviser et corriger les prévisions régulièrement.  C’est probablement la meilleure assurance contre les tensions et manques de trésorerie.  

 

4.       Avoir  une politique de crédit adaptée. S’il est courant d’octroyer du crédit aux clients dans votre secteur d’activité, faites-le à bon escient. Mais dans le cas contraire, envisagez sérieusement d’être plus sélectif.

 

5.       Ne pas laisser filer ses créances commerciales. Soyez professionnel et devenez maître dans l’art de vous faire payer. Informez vos débiteurs du temps qu’il leur reste avant telle ou telle échéance. Restez en contact.  

 

6.       Payer ses créanciers stratégiquement, en établissant un ordre de priorité, suivant les conséquences de chaque paiement : pénalités, intérêts de retard, escompte, rupture de livraisons… 

  

7.       Prévoir les temps difficiles.  Des périodes plus ardues peuvent arriver à toutes les entreprises. Evitez donc de financer des achats importants si vous n’êtes pas certains de pouvoir les financer.  

 

8.       Faire travailler les produits financiers à son profit. Le leasing, le crédit de caisse… peuvent être d’excellents outils pour financer une PME.

 

 9.       Eviter les amendes, pénalités de retard et les frais d’huissiers.  Ces dépenses représentent vite des montants importants, plus encore lorsqu’on les compare à leur montant d’origine.  

 

10.   Ne pas confondre caisse et tiroir-caisse. L’entreprise n’est pas la personne physique qui la dirige. Tout retrait de fonds par le dirigeant doit correspondre à des hypothèses réalistes de trésorerie et à une évaluation préalable.

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Costmasters
  • Le blog de Costmasters
  • : comptabilité, fiscalité, conseils en organisation d'entreprises
  • Contact

Recherche