Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 19:13

Dès janvier 2013, des nouvelles mesures concernant le livret entreront en vigueur. Parmi celles-ci : l’interdiction des offres conditionnelles, la simplification du calcul des intérêts et le payement plus rapide de la prime de fidélité. Mais ces réformes vont-elles réellement modifier le fonctionnement du livret ? Pour le savoir, lisez l’article ci-dessous.

 

Les Belges stockent plus de 226 milliards d'euros sur le livret. Ce succès est dû aux nombreux avantages que présente le livret tels que la liquidité, la sécurité ainsi qu’une fiscalité avantageuse.

Cependant, son fonctionnement est extrêmement compliqué. C’est la raison pour laquelle les banques et le gouvernement négocient depuis plusieurs mois afin d’adopter des réformes visant à faciliter la vie des épargnants.

Voici les principales réformes :

·       L'interdiction des offres conditionnelles : pour inciter les épargnants à transférer chez elles les dépôts qu'ils détiennent dans une autre banque, certaines institutions proposent des rendements plus élevés. Cependant, dans certaines banques, pour bénéficier de ces conditions, il faut d’une part, verser un montant minimum et d’autre part, être un nouveau client. Ce principe désavantage donc les clients actuels de la banque qui ne peuvent pas bénéficier de ces rendements. A partir de janvier 2013, seule la condition d’un versement minimum sera encore autorisée, interdisant ainsi de proposer des offres qui ne s’appliquent qu’à des nouveaux clients.

 

·       La simplification du calcul des intérêts : deux outils seront mis à la disposition des épargnants : d’une part, un simulateur consultable via internet et donnant aux épargnants un aperçu du taux d'intérêt offert par compte d'épargne et par banque et, d’autre part, un calculateur permettant à l’épargnant de vérifier à tout moment la situation en matière d'intérêts acquis et restant à acquérir.

 

·       Le paiement plus rapide de la prime de fidélité : désormais le client pourra transférer jusqu'à trois fois par an de l'argent à un autre compte d'épargne auprès de la même banque, tout en maintenant la période d'acquisition de la prime de fidélité.

Il semblerait cependant que ces réformes ne changent pas le fond du problème et que, malgré ces modifications, le fonctionnement du livret soit toujours aussi compliqué. Selon le journal l’Echo, la solution idéale aurait été de supprimer totalement la prime de fidélité. Le rendement se serait alors réduit à un taux unique et cela aurait facilité le calcul des intérêts et la comparaison entre les différentes offres.

 

Partager cet article

Repost 0
costmasters-blog.com - dans fiscalité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Costmasters
  • Le blog de Costmasters
  • : comptabilité, fiscalité, conseils en organisation d'entreprises
  • Contact

Recherche