Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 09:11

Comme promis, voici la suite de notre article concernant la quête de vos informations personnelles par le fisc. Vous découvrirez ci-dessous la manière dont le fisc peut désormais avoir accès aux informations concernant votre voiture, vos biens à l’étranger ou encore vos donations et successions.

 

Vous avez des revenus ou des biens à l’étranger ?

A partir de 2014, il n’y aura quasiment plus de secret bancaire entre les pays membres de l’Union Européenne. L’échange des informations sera en effet obligatoire. Si vous possédez une maison dans un autre pays européen ou si vous y percevez des revenus professionnels, ces informations seront automatiquement transmises au fisc belge.

Vous bénéficiez d’une donation ou d’une successions ?

Comme pour l’achat ou la vente d’un bien immobilier, une donation ou une succession se fait généralement devant un notaire. Dès lors, ces informations atterrissent automatiquement dans la banque de données du fisc.

 

Avez-vous des revenus de placements ?

A partir de 2013, vous devrez mentionner dans votre déclaration fiscale les dividendes et les intérêts perçus au cours de l’année écoulée. Tout contribuable percevant plus de 20.020 euros sous la forme de revenus mobiliers devra, en plus du précompte mobilier de 21%, payer une taxe de 4% sur le solde excédant ce plafond.

 

Et votre voiture ?

Depuis peu, des informations concernant la voiture que vous possédez peuvent également être transmises au fisc. Par la suite et en fonction de la voiture que vous possédez, le fisc peut se faire une idée de votre niveau de vie, ce que l’on appelle un « calcul indiciaire ».

 

Percevez-vous une pension ?

Les personnes âgées n’échappent pas non plus à cette quête d’informations. En effet, les pensions se décomposent en trois parties : la pension légale, la pension complémentaire et le plan d’épargne-pension. Le fisc a évidemment accès aux détails de chacune de ces composantes.

 

Pour conclure, il est important de rappeler une fois encore de faire attention à ce que vous publiez sur internet, notamment sur Facebook ou Twitter. En effet, le fisc utilise de plus en plus internet pour dénicher des informations et, grâce à aux photos ou commentaires que vous publiez, il pourra rapidement se faire une idée de votre niveau de vie. Si vous venez de faire une croisière aux Seychelles, écrivez plutôt «  je viens de descendre la Lesse en Kayak »… même si  c’est moins poétique.  

Partager cet article

Repost 0
costmasters-blog.com - dans fiscalité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Costmasters
  • Le blog de Costmasters
  • : comptabilité, fiscalité, conseils en organisation d'entreprises
  • Contact

Recherche