Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mai 2016 2 31 /05 /mai /2016 08:35

Cet article livre les lignes directrices du livre de Steve Pipe " The World's Most Inspiring Accountants". Au départ d'une centaine d'entretiens avec des bureaux comptables, l'auteur décrit 62 expériences de résultats impressionnants de comptables ayant influencé leurs clients.

 

Costmasters est le seul bureau comptable belge figurant dans ce livre dont une copie pdf peut être obtenue gratuitement en écrivant à info@costmasters.com

costmasters-blog.com
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 16:40

 l​I y a des cas où l'on est tenté de croire le proverbe qui dit que les cordonniers sont les plus mal chaussés. Ce jugement donnant raison à l'administration fiscale qui refusa la déduction de l'amortissement de l'usufruit d'un immeuble en est un bon exemple. Avouons que le dossier était assez risqué. Explictions :

Jugement fiscal : un usufruit... pourri

C'est en 2005 qu'un contribuable, personne physique, acheta la nue propriété d'un appartement à Bruxelles, à destination principale de logement. La sprl de sa maman, ayant pour objet social la comptabilité acheta l'usufruit qu'elle décida d'amortir ce que l'administration fiscale refusa, au motif qu'il n'y avait pas de lien de finalité et de causalité entre l'acquisition du bien litigieux et l'objet social de la société.

 

Dix ans après l'acquisition, en février 2016, le tribunal estime que la demanderesse (la sprl) ne produit pas d'éléments contrôlables pour justifier le lien défini ci-dessus, alors que l'administration apporte des éléments concrets justifiant le contraire. Il déclare dès lors la demande de la sprl non fondée. Comme quoi même des professionnels des chiffres peuvent prendre des risques qui ne seront finalement pas payant.

 

costmasters-blog.com
commenter cet article
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 12:51

Tout contribuable ayant des revenus professionnels bénéficie dela déduction de frais professionnels. A défaut de justifier de frais réels supérieurs au forfait, l'administration fiscale applique ce dernier par défaut.  Dans un arrêt du 16/12/2014, la Cour d'Appel de Gand estime qu' en l'absence de revenus professionnels, on ne peut déduire de frais réels.

Arrêt fiscal : On ne peut déduire ses frais réels quand on n'a pas de revenus

Pour bien comprendre le contexte, sachez qu'il s'agit d'un contribuable qui, pour les années concernées ( 1987 à 1995), avait été suspendu de son travail avec maintien de son traitement et interdiction de toute activité professionnelle. Le litige, soumis à la direction de l'administration puis aux tribunaux, portait essentiellement sur l'amortissement d'une partie de son logement comme frais professionnels.

 

Le contribuable estimait qu'il devait malgré tout suporter les frais de l'immeuble en vue de revenus futurs. L'administration était d'avis qu'il s'agissait de frais de séjour, dans le cadre de la vie privée, mais non professionnels pour acquérir des revenus.

Alors même que le directeur des contributions avait accepté la déduction de frais d'avocats et de justice, la Cour d'appel estime ne pas être liée par cette décision.

 

La Cour estime que pour être déductibles les frais doivent entrer dans le cadre de la profession au moment où les frais sont suportés. 

La Cour d'appel donne dès lors tort au contribuable et estime que les frais revendiqués comme professionnels ne peuvent êtr efiscalement déduits comme tels.

costmasters-blog.com
commenter cet article
9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 12:18

Steve Pipe est Anglais, consultant et auteur à succès. Son dernier livre "The World's most inspring accountants", est paru le 27 avril 2016. Il y décrit comment 57 bureaux comptables de par le monde, dont Costmasters en Belgique, ont fait la différence en aidant leurs clients à réussir un défi.

Costmasters est la seule société belge à figurer dans ce livre où Steve Pipe raconte comment nous avons aidé un entrepreneur de Bruxelles à y quadrupler sa présence.

 

Pour lire comment nous l'avons fait et les missions réussies par nos confrères à l'étranger, écrivez à info@costmasters.com pour recevoir gratuitement votre copie pdf du livre de Steve Pipe.

Nouveau livre : ces comptables qui aident leurs clients à réussir
costmasters-blog.com
commenter cet article
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 11:07

Dans cette courte video de 35 secondes, découvrez comment en savoir plus sur le tax shift du gouvernement fédéral de Charles Michel.

 

Nous sommes (presque) tous concernés : sociétés, indépendants, dirigeants d'entreprises, salariés, épargnants, consommateurs...  

Pour plus d'informations, contactez nous

costmasters-blog.com
commenter cet article
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 08:15
Cour d'Appel d'anvers (fiscal): responsabilité d'administrateur pour faute de gestion

Nous avons évoqué ici-même il y a quelques jours le fait que le défaut de paiement du précompte professionnel sera dorénavant plus lourdement sanctionné. Qui plus est, la présomption de faute des dirigeants peut être invoquée en vertu de l’article 444 quater CIR92.

L’arrêt de la Cour d’appel d’Anvers évoqué ici est également intéressant. En effet, la responsabilité des dirigeants peu être engagée si l’absence de paiement du précompte professionnel trouve son origine dans une faute de gestion de la société et le lien causal entre la faute et le manque à gagné subi par l’Etat.

La présomption de fraude n’est pas applicable si le non-paiement résulte de difficultés financières qui ont conduit à l’ouverture d’une procédure de réorganisation judiciaire. Dans le cas d’espèce, la Cour constate que l’administration fiscale envoya sa mise en demeure avant l’ouverture de la PRJ.

 

Elle ajoute que même si l’administrateur de la société arrivait à démontrer l’absence de faute, sa responsabilité ne serait pas automatiquement exonérée: en de pareilles circonstances, l’administration pourrait toujours démontrer une faute conformément au droit commun.

La Cour constate que l'absence de paiement de précompte était répétitive de la part des administrateurs qui ont personnellement commis une faute. En cas de difficultés financières, on veillera à s’assurer de prendre toutes mesures conservatrices et préventives de fautes dans le chef des gérants ou administrateurs.

costmasters-blog.com
commenter cet article
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 12:09
costmasters-blog.com
commenter cet article
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 08:49

Ce jugement du Tribunal de première instance de Louvain (juin 2014) nous montre comme l'obstination de l'administration peut être stupide et gaspiller le temps et l'argent du contribuable: que l'on perde ou que l'on perde... On perd !

Droits d'enregistrement : le parfait exemple de gaspillage et non-sens par l'Etat

Des contribuables (personnes physiques) avaient acheté une maison pour 250.000 euros dont l'administration de l'enregistrement contesta la valeur. Sur demande de l'administration, le Juge de Paix (arrondissement de Louvain) ordonna une expertise par un collège de trois experts qui arrivèrent à la conclusion que la valeur d'achat était conforme au prix du marché.

 

L'administration réfuta cette valeur, demanda au tribunal l'annulation du rapport et la désignation d'un nouvel expert (ce qui fut accepté), lequel arriva à une valeur de 271.000 euros en raison de la possibilité de bâtir sur une partie du terrain.

 

Mais l'absurde est que l'administration demanda que les frais de procédure soient mis à charge du bénéficiaire alors qu'elle devait savoir, ce que le tribunal lui rappela fort justement, que ce n'est le cas que si le déficit constaté atteint un huitième du prix exprimé ou de la valeur déclarée.

 

...  Ou quand l'administration ignore ses propres règles...

costmasters-blog.com
commenter cet article
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 10:10
costmasters-blog.com
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 10:20

Cet arrêt est juste : la Cour d'Appel de Mons ne permet pas à l'administration fiscale de refuser l'évaluation des frais de ménage qu'elle a demandé au contribuable d'établir puis de la réfuter. Explications:

Arrêt fiscal : le fisc ne peut demander au contribuable d'établir son niveau de revenus puis s'y opposer

C'est l'aventure vécue par un antiquaire spécialisé dans le commerce de cannes anciennes qui avait notammment acheté une voiture de marque Chrysler pour 43.000 euros dont 42.000 pourtant payés par financement.

 

L'administration, ce qui est contraire en procédure de taxation indiciaire, avait demandé au contribuable d'établir la liste de ses frais "de ménage" ce qu'il avait fait pour les années 2004 à 2006.

 

Ensuite, l'administration réfuta le tableau au motif que la procédure de taxation portait sur les années 2005 et 2006 ( exercices d'imposition 2006 et 2007).

 

La Cour d'Appel de Mons décide en juin 2015 que les cotisations litigieuses doivent être dégrevées car elles violent la procédure de taxation d'office. N'est-ce pas un exemple de mauvaise foi de l'administration ?

costmasters-blog.com
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Costmasters
  • Le blog de Costmasters
  • : comptabilité, fiscalité, conseils en organisation d'entreprises
  • Contact

Recherche